Les œuvres de Hedwig Houben, essentiellement de l’ordre de la performance, évoquent les relations complexes entre les objets et leurs fabricants, et vise à déconstruire les identités des uns comme des autres. Est-il vraiment possible de dire quelque chose à propos d’un individu en se basant sur ce qu’il a réalisé ? Dans quelle mesure nos relations aux objets jouent-elles un rôle sans la formation du moi ? Un objet peut-il également avoir une biographie ? Ses vidéos traitent de la formation de l’identité dans des perspectives plutôt phénoménologiques et psychanalytiques, et décrivent des performances où souvent l’artiste s’adresse à elle-même en tant qu’artiste, à la troisième personne, en un dialogue narratif, ainsi qu’aux sculptures qu’elle a réalisées. Souvent, ce dialogue a lieu pendant le processus même de fabrication ou de transformation de l’objet. Cette compréhension « relationnelle » entre les uns et les autres (le narrateur, l’artiste et l’objet) devient le sujet de l’œuvre et engendre ainsi diverses conceptions de l’identité au-delà de la biographie hermétique traditionnelle d’une personne.

 

PERSONAL MATTERS AND MATTER OF FACT

2011

Ce travail consiste en une vidéo et une sélection d’objets. Il documente une conversation entre un autoportrait sous forme de sculpture, une chaise de Rietveld et l’artiste. Les deux objets et l’artiste cherchent comment créer ensemble une image signifiante. Dans leur dialogue visant à produire l’image, doutes, opinions et conceptions sont discutés et questionnés sous des points de vue différents. Cette vidéo est exposée avec la chaise et la sculpture autoportrait en une combinaison sculpturale.

 

THE HAND, THE EYE AND IT

2013

The Hand, the Eye and It décrit la conférence-performance de l’artiste inclue dans la grande conférence du 14 juin au M HKA. Dans cette performance, à modeler de la main de l’artiste assume le rôle de médiateur au cœur d’une collaboration entre la performeuse, l’œil de la créatrice et le « ça » insaisissable : cette chose qui veut être réalisée, qui est présente ici en tant qu’objet amorphe en pâte à modeler couleur de chair. En décrivant les relations complexes en jeu, Houben souligne comment les divers éléments assument des rôles tant littéraux que symboliques. Elle met en relief les lignes tendues entre sujet et objet, performeur et créateur, main et œil.

 

RETROSPECTIVE ACT

2012–en cours

Retrospective Act consiste en une sculpture, une grande boule produite en malaxant la pâte à modeler utilisée dans toutes les œuvres précédentes de Houben. Plus l’artiste produit des œuvres pour ses performances, plus la sculpture grandit. On peut la considérer comme une sorte d'archives performatives de la pratique de Hedwig Houben. (NH)

Artist Website

Hedwig houben   personalmatters and matter of fact

Hedwig Houben, PERSONAL MATTERS AND MATTER OF FACT, 2011 (video still), photo: Hedwig Houben

Hedwig houben   the hand the eye and it

Hedwig Houben, THE HAND, THE EYE AND IT, 2013 (video still), photo: Hedwig Houben